was successfully added to your cart.

Panier

Category

années 90

Le cycliste??? Vraiment?

John Shaffner, créateur de l’appartement de la série Friends.

Vidéo : l’histoire de l’appartement de Friends, racontée par son décorateur

Derrière chaque porte, chaque mur, chaque choix de couleur de cet appartement devenu culte, se cache la vision d’un homme : John Shaffner.

La chaîne YouTube Great Big Story nous emmène dans le monde merveilleux et le bureau encombré de maquettes en papier du décorateur John Shaffner. Il a imaginé les intérieurs de 44 séries et 68 pilotes, de Dharma et Greg à The Big Bang Theory, en passant par Mon oncle Charlie. Mais sa création la plus notable est sans conteste les décors de Friends, et, en particulier, l’appartement si douillet de Monica et Rachel.

Une plongée passionnante dans la conception de ce lieu, devenu aussi culte que la série, et reconnaissable entre mille. Une identification instantanée qui se produit, entre autres, grâce à la couleur si particulière, et audacieuse, de ses murs. John Shaffner nous révèle, dans cette vidéo, pourquoi le choix de ce mauve était loin d’être anodin :

“Quand j’ai présenté ma maquette toute blanche pour Friends, les producteurs m’ont demandé : ‘Qu’est-ce qu’on fait avec la couleur ?’ Et j’ai dit : ‘Je crois qu’on devrait peindre le décor en mauve !’ Tout le monde était très anxieux, jusqu’à ce que je peigne la maquette en mauve. La couleur est très importante dans la mesure où elle établit l’identité de la série. Quand on zappait sur Friends, on voyait la couleur mauve, et on restait pour regarder.”

Ça semble si simple, dit comme ça. Mais à mesure que l’on avance dans la vidéo, on réalise à quel point John Shaffner est un sacré visionnaire. Et son génie peut se manifester dans les moindres détails. Comme cette mystérieuse porte dans l’appart de Rachel et Monica…

“L’une des responsabilités d’un chef décorateur, c’est d’entrevoir le futur, si on le peut. On a mis une porte dans ce couloir, et on n’a pas vraiment spécifié où elle menait. J’ai dit : ‘Pourquoi on n’attendrait pas de voir où l’histoire nous mène ?’

Lire la suite sur Konbini ici 

par