was successfully added to your cart.

Panier

Category

années 80

Star Wars : Bye bye Peter Mayhew aka monsieur Chewbacca.

@Lucasfilm

Star Wars : mort à 74 ans de Peter Mayhew, l’acteur sous la fourrure de Chewbacca

DISPARITION – L’acteur britannique Peter Mayhew est mort à l’âge de 74 ans. Il était connu pour son rôle de Chewbacca dans la saga Star Wars, de 1977 à 2015. Ses partenaires à l’écran lui ont rendu hommage.

Les fans de Star Wars sont en deuil. L’acteur Peter Mayhew est mort mardi soir à l’âge de 74 ans, à son domicile au Texas, a annoncé sa fille sur Twitter ce jeudi. Ce Britannique était connu du grand public pour son rôle emblématique de Chewbacca, cet attachant guerrier Wookiee, qu’il avait campé tout au long de sa vie, jusqu’en 2015, pour le film “Le Réveil de la Force”, avant de passer le flambeau pour des raisons de santé. “La famille de Peyer Mayhew vous annonce avec beaucoup de tristesse la mort de Peter. Il nous a quittés le soir du 30 avril 2019, sa famille à ses côtés dans maison du Texas du Nord”, peut-on lire sur le communiqué.

Une cérémonie à sa mémoire sera organisée pour sa famille et ses amis le 29 juin, précisent ses proches. Quant aux fans en deuil, ils pourront se recueillir début décembre à Los Angeles lors d’un rassemblement auquel sa famille participera, avec certains des effets personnels de l’acteur. L’acteur Mark Hamill, qui joue Luke Skywalker, a rendu hommage à son partenaire à l’écran. “Il faisait partie des géants les plus gentils – Un grand homme avec un cœur encore plus gros, qui m’a toujours fait sourire et a toujours été un ami fidèle que j’aime sincèrement. Je suis reconnaissant des souvenirs que nous avons partagés et le connaître a fait de moi un homme meilleur. Merci, Pete”, a-t-il écrit, avec une vive émotion.

Un géant de 2,21 mètres

Né à Londres en mai 1944, Peter Mayhew culminait à 2,21 mètres, ce qui lui avait permis de décrocher son premier rôle au cinéma en 1976 sur le tournage de “Sinbad et l’oeil du tigre”, dans lequel il incarnait un minotaure. Dès l’année suivante, il avait été choisi par George Lucas pour jouer Chewbacca dans le premier opus de “Star Wars”.

Après avoir dû renoncer au rôle, il était resté “consultant” pour conseiller son successeur, le basketteur finlandais Joonas Suotamo (2,09 m). Peter Mayhew était papa d’une fille prénommée Katy, avec son épouse Angelique Luker.

Les grognements inarticulés qui caractérisent le langage du fidèle compagnon et co-pilote de Han Solo dans “Star Wars” étaient certes fabriqués par les ingénieurs du son. Mais les fans de la saga estiment que l’expressivité et la gestuelle de Peter Mayhew sous l’imposant déguisement (réputé avoir été confectionné avec des poils de yak) ont beaucoup contribué au succès de son personnage. Après sa retraite, Peter Mayhew, qui avait beaucoup perdu en mobilité, avait continué à se consacrer aux fans de la saga et participé à de nombreux rassemblements de par le monde.

Pour obtenir des informations sur l’hommage rendu à Peter Mayhew et faire part de vos condoléances, vous pouvez envoyer un email à l’adresse suivante : ryan@ReelAppearances.com.

Un article du site LCI à lire en entier ici

Quel était le plus gros succès ciné de l’année de ta naissance?

Découvre quel a été le film le plus populaire l’année de ta naissance.

Le film qui a eu le plus gros succès de toute l’histoire du cinéma a été et continue d’être Autant en emporte le vent, sorti en 1939. Bien sûr, en tenant compte de l’inflation de ces dernières années, avec laquelle la recette était de plus de 3,7 milliards de USD. Il est intéressant de noter que jusqu’au début du XXIe siècle, les plus grands films avaient presque toujours été les drames, les films de guerre et les comédies musicales. Mais avec le début du nouveau siècle, le flambeau est passé entre les mains des sagas. Au fait, sais-tu quel film a eu le plus de recettes au box-office l’année de ta naissance ? Non ? C’est donc de cela que nous allons parler dans cet article.

Sympa aime le cinéma et tout ce qui s’y rapporte ; de plus, nous considérons les recettes des guichets comme l’un des principaux attributs d’un bon film.

1999: Star Wars : Episode I — La Menace fantôme

1998: Armageddon

1997: Titanic

1996: Independence day

1995: Toy Story

1994: le roi lion

1993: Jurassic Park

1992: Aladin

1991: Terminator 2 : le Jugement Dernier

1990: Ghost

1989: Indiana Jones et la Dernière Croisade

1988: Rain man

1987: Liaison fatale

1986: Top Gun

1985: Retour vers le futur

1984: Indiana Jones et le Temple maudit

1983: Star Wars : Episode VI — Le Retour du Jedi

1982: E.T.

1981: Indiana Jones : Les Aventuriers de l’Arche perdue

1980: Star Wars: épisode V — l’empire contre attaque

Découvre quel a été le film le plus populaire l’année de ta naissance.© Star Wars: Episode V – The Empire Strikes Back / Lucasfilm

Plus de films via le lien de l’article trouvé sur sympa.sympa.com

Les épaulettes sont de retour des années 80.

Les maxi-épaulettes reviennent en 2019 pour les mêmes raisons que dans les années 80

Apparues dans un contexte d’émancipation des femmes au travail il y a plusieurs décennies, elles font leur retour dans le vestiaire féminin cette année.

Outre des tenues tout droit sorties du compte Instagram de Kim Kardashian ou d’un défilé de la marque de Virgil Abloh, Off-White, le catalogue compte quelques nouveautés en matière de vestes de costume et de blazers. Elles attirent l’attention. Non pas pour leurs couleurs, ni leur matière. Ce qui interpelle, c’est plutôt leur forme, leur structure… et leurs épaulettes.

Elles sont larges, imposantes, voire démesurées. Elles rompent avec les modèles plus classiques et décontractés auxquels l’enseigne espagnole nous avait habitués. C’est un schisme.

ZARA

Mais Zara n’est pas la seule marque à avoir succombé aux maxi-épaulettes. Avant d’être introduites dans le secteur du prêt-à-porter grand public, c’est bien évidemment sur les podiums des défilés qu’elles ont percé. La dernière semaine de la mode parisienne, qui s’est terminée au début du mois de mars, peut en témoigner.

LE HUFFPOST

La liste est longue. Inutile d’énumérer toutes les marques pour comprendre l’ampleur du phénomène. Les épaulettes sont en vogue. Ou plutôt, elles sont de retour, comme l’explique l’historienne de la mode Catherine Ormen, contactée par Le HuffPost. D’après cette dernière, cela fait indubitablement penser à ce qu’on a pu voir dans les années 80, chez certains créateurs comme Thierry Mugler.

“En plein contexte sociétal d’émancipation des femmes, le couturier français a dessiné des silhouettes hyper sexualisées, renseigne la spécialiste. Les tenues sont près du corps et imposantes. On voit apparaître des tailleurs structurés, aux hanches très marquées mais accompagnés d’épaules démesurément larges.”

DANIEL SIMON VIA GETTY IMAGES

La princesse Diana était, elle-même, une grande amatrice de ce genre d’épaulettes.

Autorité et domination

Véritable “raz-de-marée”, d’après la chercheuse, la tendance s’est imprégnée dans toute la société. De la femme au foyer à la cheffe d’entreprise, elle a touché toutes les catégories sociales. Le vêtement leur confère une attitude forte, parfois autoritaire. Il donne de la confiance aux femmes et traduit une certaine réussite professionnelle.

Un point de vue que semble partager Arianne Fennetaux, elle aussi historienne de la mode. Contactée par Le HuffPost, elle précise: “cette mode vestimentaire est associée à la professionnalisation des femmes et à l’émergence de la ‘career woman’, comme dans le film “Working Girl” de Mike Nichols, sorti en 1989.”

TWENTIETH CENTURY FOX

Dans le long-métrage, Melanie Griffith joue le rôle Tess McGill, une secrétaire qui gravit peu à peu les échelons en adoptant les codes vestimentaires du costume, dans une version féminine. Elle se met à porter des tailleurs aux épaules exagérées, des bijoux discrets et opte même pour une nouvelle coiffure. Elle abandonne ses longs cheveux au profit d’une coupe plus courte.

“Power dressing”

Ce phénomène porte un nom. C’est le “power dressing”, aussi appelé “power suit”. Comme le rappelle Arianne Fennetaux, c’est l’historienne britannique Joanne Entwistle qui l’a analysé en première. Ce courant s’apparente à une forme de compromis entre les codes masculins et féminins. “Pas trop féminins pour être prise au sérieux, mais pas trop masculins pour ne pas être perçue comme menaçante”, explique l’experte française.

Les vêtements donnent du pouvoir, de la force. Dans son livre Dress for Success, l’Américain John T. Malloy donne ses conseils aux hommes et leur explique à quel point les habits peuvent traduire la réussite professionnelle et personnelle. Il sort, en 1977, une édition pour femmes. Les deux tomes sont de véritables succès aux États-Unis à l’époque.

Voir le “power dressing” revenir sur le devant de la scène, plus d’une trentaine d’années après, n’est pas anodin. “Il peut être lié à une plus grande politisation du vêtement ou à la prise de conscience émergente de sa fonction politique”, suppose Arianne Fennetaux.

Autrice d’un livre à paraître au mois de mai prochain sur l’histoire des pochesdans le vêtement féminin, entre 1660 et 1900, elle explique qu’elles font, elles aussi, “un retour assumé et revendiqué dans le vestiaire des femmes”, pour reprendre ses mots. Faut-il y voir une influence du mouvement #MeToo? Dans la tête de l’historienne, l’idée fait son chemin.

Les super-héros dans les années 80 et 90 c’était eux.

À quoi ressemblent maintenant les 16 acteurs des films de super-héros de notre enfance

Quand un nouveau film sur les Avengers, Venom ou Doctor Strange sort, il est de plus en plus difficile d’obtenir une entrée pour le cinéma. Les super-héros de Marvel sont au sommet de la popularité. Mais nous, dans notre enfance et adolescence, nous admirions des personnages complètement différents. Walker, Texas Ranger et Xena étaient nos idoles, et nous aurions aimé avoir leurs supers pouvoirs.

Sympa s’est rappelé des personnes qui sauvaient le monde sur le grand écran dans notre enfance, et nous avons décidé de te montrer à quoi ils ressemblent maintenant.

1. Chuck Norris — Cordell Walker (Walker, Texas Ranger, 1993)

2. Clarence Gilyard — James Trivette (Walker, Texas Ranger, 1993)

3. Lucy Lawless — Xena (Xena : la princesse guerrière, 1995)

4. René O’Connor — Gabrielle (Xena : la princesse guerrière, 1995)

5. Duncan Regehr — Zorro (Zorro, 1990)

6. Jean-Claude Van Damme — Luc Deveraux (Universal Soldier, 1992)

7. Dolph Lundgren — Andrew Scott (Universal Soldier, 1992)

8. Kevin Sorbo — Hercule (Hercule, 1995)

9. Peter Weller — Alex J. Murphy / Robocop (RoboCop, 1987)

10. Adrian Paul — Duncan MacLeod (Highlander, 1992)

11. Arnold Schwarzenegger — Terminator (Terminator, 1984)

12. Linda Hamilton — Sarah Connor (Terminator, 1984)

13. Joan Severance — Darcy Walker, (Le Scorpion rouge, 1995)

14. Sylvester Stallone — John Rambo (Rambo, 1982)

15. Jim Carrey — Stanley Ipkiss, (The Mask, 1994)

16. Jackie Chan — Jackie (Mister Dynamite, 1986)

Mulet, décolo, 80s = le trio gagnant.

Longs cheveux et mulets: le rituel déjanté des ados

par Cyrill Pasche – Cheveux longs décolorés et «mulets» comme dans les années 80, les écoliers du Minnesota ne reculent devant aucun sacrifice pour avoir droit à leurs dix secondes de gloire chaque année en mars.

Photo: 45TV
Les écoliers du Minnesota ne reculent devant aucune coupe de cheveux pour avoir droit à leurs dix secondes de gloire chaque année en mars lors du tournoi des High School.

Les pros de la NHL ont lancé la tradition des barbes de play-off dans les années 80. Une mode qui fait des émules dans le championnat de Suisse depuis de nombreuses années également. Mais la tradition la plus cool et la plus décoiffante provient du Minnesota, où le tournoi de niveau «High School» (15 à 18 ans) disputé chaque année en mars au Xcel Center de Saint Paul, la patinoire du Minnesota Wild, met en lumière les plus belles coupes de cheveux et «mulets» d’Amérique du Nord.

Il ne s’agit pas d’être uniquement compétitif sur la glace, là où les meilleures jeunes du Minnesota s’affrontent durant quatre jours dans un stade qui ne désemplit pas, il est surtout question de ne pas manquer ses dix secondes de gloire en direct à la TV.

Un article trouvé sur 20min.ch <– Clique pour le lire en entier.

Un film K2000 est en préparation!

David Hasselhoff confirme le projet de film sur K2000

Article trouvé sur le site Golem13.fr
Depuis des années, les rumeurs de remakes de la série K-2000 s’accumulent. Et la dernière est en date est signée David Hasselhoff en personne. Cette série des années 80 qui mettait en scène les aventures de Michael Knight, un aventurier des temps modernes et de sa voiture perfectionnée équipée d’un ordinateur intégré et dotée d’intelligence artificielle, va apparemment avoir droit à son reboot version grand écran.

« Rien d’officiel mais c’est tout proche »

Hier, dans une interview d’une émission de la chaîne américaine ABC, l’acteur de 66 ans a confirmé le retour de K2000 (Kight Rider) sous forme d’un film pour le cinéma. « D’ici un an, vous pourrez prendre votre pop-corn et découvrir le film K2000 avec David Hasselhoff » explique ce dernier sur le plateau de l’émission Strahan & Sara.

Si David Hasselhoff ne dévoile pas de détails sur ce projet de film, il évoque ensuite la possibilité d’une nouvelle série. « Rien encore d’officiel mais nous sommes tout proche » dit-il au magazine The Blast dans une autre interview. Bref, les fans devront encore patienter avant de voir revenir Michael Knightet sa voiture. Même à 66 ans, son retour dans K2000 pourrait être intéressant. Espérons que le projet ne penche pas trop vers le premier degrés.

 

En 2015, on se souvient de sa prestation pour les besoins de Kung Furyde David Sandberg. David Hasselhoff avait alors fait un retour marquant dans la mode du revival des années 80. L’acteur d‘Alerte à Malibu et de K2000 n’avait pas hésite à faire quelques démonstrations de Kung-Fu et même le grand écart avant de lancer son regard le plus badass à la caméra.

La même année, David Hasselhoff diffusait déjà son projet de film sur Knight Rider :

 

 

Karl Lagerfeld nous quitte à l’âge de 85 ans.

Auf Wiedersehen, Karl Lagerfeld

 

marieclaire_karl_lagerfeld_mort
©Getty Images

Karl Lagerfeld, Directeur de la Creation chez Chanel, s’est éteint ce mardi 19 février à l’âge de 85 ans. Il était apparemment en mauvaise santé depuis plusieurs semaines.

Le créateur de mode emblématique avait manqué le dernier défilé Haute Couture de Chanel lors de la dernière fashion week de Paris, mais Chanel avait alors simplement déclaré qu’il se sentait fatigué et avait demandé à Virginie Viard, directrice de studio de la maison de luxe, de le représenter. C’était la première fois qu’il manquait un défilé Chanel.

Un article trouvé sur le site de Marie Claire

Quand les stars posent avec eux-mêmes plus jeune.

Il y a comme un goût de #tenyearschallenge dans tout ça… Un délire de montage improbable et qu’on ne peut s’empêcher de regarder. Merci Monsieur Ard Gelinck pour ce travail remarque et légèrement perturbant.

Petite sélection 80’s et 90’s spécialement pour Bleach 90 of course. Et si vous en voulez plus, au risque de devenir accro, voici son compte Insta;  https://www.instagram.com/ardgelinck

Un évier platine vinyle? Si si, c’est possible.

Un designer italien a imaginé des meubles de salle de bain au look vintage des années 80… L’époque des vinyles et autres joyeusetés ! C’est hyper classe mais un peu onéreux !

Si vous êtes nostalgiques des années 70-80, de l’époque où l’on rembobinait les VHS ou les K7 et des disques vinyles, vous allez adorer cette déco venue d’une autre époque mais pourtant très actuelle.

Que ce soit dans la mode vestimentaire, le cinéma ou la déco, les années passées reviennent de manière cyclique et en 2019, un artiste italien Gianluca Paludi remet au goût du jour les disques vinyles en les incorporant dans votre salle de bains ! Une ambiance musicale et assurément vintage qui devrait plaire à ceux qui veulent de l’originalité dans leur intérieur.

La société Olympia Ceramica s’est inspiré des platines de Gianluca Paludi pour créer des lavabos au look génial ! Le lavabo est en céramique bien sûr mais cache en son fond un disque vinyle avec tous les détails de ces objets cultes des années antérieures à l’arrivée du CD ! Le robinet quant à lui s’inspire du bras d’écoute et la buse du robinet fait office de saphir ! Les robinets sont excentrés sur la console et représentent deux boutons de volume ou balance.

Mais ces lavabos renferment aussi de la technologie moderne puisqu’une enceinte Bluetooth se cache dans le coffrage vous permettant ainsi d’écouter de la musique tout en vous brossant les dents. L’enceinte se trouve sur la face avant de manière qu’aucune projection d’eau ne puisse l’endommager.

La console comprend également une étagère en verre trempé, un porte serviette et un sac en cuir pour optimiser votre rangement. Quant au miroir intégré, il est à LED et affiche des lumières qui rappellent les petites diodes des équaliseurs de l’époque !

Quant au prix, il faut avouer que l’art se paie à prix fort, puisqu’il faudra compter 3900€ pour un meuble avec simple vasque et 5490€ pour un modèle avec  double vasque, ils sont disponibles que le site Olympia Ceramica… Mais quand on aime on ne compte pas non ? Enfin il faut être sacrément passionné et avoir une excellente relation avec son banquier !

VINYL Olympia Ceramica, la vasque de salle de bain en forme de platine vinyle

Crédit photo : Olympia Ceramica

VINYL Olympia Ceramica, la vasque de salle de bain en forme de platine vinyle

Crédit photo : Olympia Ceramica

VINYL Olympia Ceramica, la vasque de salle de bain en forme de platine vinyle

Crédit photo : Olympia Ceramica
Selon les informations du site : geekologie

Pour plus de photos direction l’article original sur le site neozone.com

1980, volume is the new sexy!

Vintage Snaps of Young Girls With Very Big Hair in the 1980s

The 1980s can be categorized as a decade of excess. The new generation of young people placed a heavy emphasis on individuality, materialism and consumerism, all of which was reflected in the popular fashions and hairstyles of the time. As usual, the music, television and, for the first time, computer industries played a prominent role in determining what styles and trends took off across the country.

While certain hair styles, such as androgyny, voluminous locks, long hair on men and the Jheri Curl were all born during the previous decade, the looks became more exaggerated and more extreme during the 1980s. When it came to hair, bigger was always better.

In the mid-1980s, rising pop star Madonna also had big hair when posing for Time Magazine photographed by Francesco Scavullo. Soon, many women emulated her look, making her one of the most iconic celebrities in 1980s fashion.

Plus de photos ici vintag.es